Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

Les projets des propriétaires

Depuis la fin 2006, 169 propriétaires ont été informés des aides existantes pour des travaux d’amélioration de leur logement (130 propriétaires occupants et 39 propriétaires bailleurs ou de logements vacants).

Les propriétaires occupants

34% des propriétaires se sont déplacés lors des permanences assurées au Mayet de Montagne pour obtenir des informations sur les aides en matière d’habitat.

22% se sont renseignés suite à l’envoi du dépliant d’information et par retour du coupon réponse.

44% des personnes ont téléphoné directement à la conseillère habitat.

Les propriétaires qui souhaitent engager des travaux sont majoritairement des personnes retraitées (dont 71% ont plus de 70 ans).

Les travaux envisagés concernent principalement des économies d’énergie (remplacement de menuiseries, remplacement de chaudière, chauffe-eau, volets, isolation). 8 concerneraient des travaux d’adaptabilité du logement aux personnes âgées et/ou handicapées.

Certains projets de travaux ne pourront pas bénéficier d’aides particulières, car ils ne sont pas recevables pour diverses raisons :

  • 58% dépassent les plafonds de revenus nécessaires pour prétendre à une aides financières (ANAH, caisse de retraite, Conseil Général)
  • 24% souhaitent réaliser des travaux qui ne sont pas subventionnables (façade, travaux sur annexe)
  • 18% ont soit bénéficié d’un Prêt à Taux Zéro (et ne peuvent donc pas cumuler une aide ANAH), soit ont déjà commencé les travaux au moment du premier contact.

50 visites conseils à domicile ont été réalisées :
 Depuis fin 2006, des dossiers ont été déposés pour un total de 47 logements de propriétaires occupants. Le montant des travaux à engager est de 437 000€, soit une moyenne de 9 104€ par logement. Ajoutés à ces projets, 2 dossiers de sortie d’insalubrité ont été réalisés et un dossier d’installation de chauffage (pompe à chaleur) très coûteux a été déposé ; soit un total de travaux de 202 500€.

En matière de financement, 19 dossiers de demande de subvention ont été transmis à l’ANAH, 15 dossiers ont été transmis au Conseil Général, et 15 dossiers ont été transmis à différentes caisses de retraite.

L’intérêt des particuliers en Montagne Bourbonnaise pour les économies d’énergie et les énergies renouvelables est croissante. A l’Espace Info Energie, le nombre de contact pour renseignement a quasiment triplé en 4 ans.

En 2006, 80% des contacts concernaient des projets de rénovation avec des demandes sur les installations solaires thermiques individuelles (chauffe eau solaire individuel et système solaire combiné) et sur l’utilisation du bois en mode de chauffage. Depuis les années 2000, 23 dossiers solaires ont été déposés dont 61% en 2006. 11 dossiers bois ont été déposés dont 73% en 2006.

Les propriétaires bailleurs

39 propriétaires bailleurs ont pris contact pour obtenir des renseignements sur les aides financières en matière d’habitat dont 54% se sont renseignés suite à l’envoi du questionnaire relatif au logement vacant ou locatif.

33 propriétaires (pour 35 logements) ont pris contact car ils envisageraient des travaux dans leurs logements locatifs. 27 logements sont vacants avant travaux (mais destinés à la location après travaux) et les propriétaires envisagent une mise aux normes totales d’habitabilité.

Les logements vacants à améliorer sont des logements individuels pour la plupart sans aucun confort, et de différentes tailles (de type 2 à type 5). Ils sont vacants pour un tiers depuis plus de 20 ans (avec une majorité de plus de 30 ans), pour un tiers de 10 à 20 ans et un tiers pour moins de 10 ans.

En 2003, le prix moyen du m² de réhabilitation pour un logement vacant était de 538€. En 2006, le coût atteint 820€ par m² réhabilité. Aujourd’hui les projets locatifs de logements vacants représentent de gros investissements estimés à plus de 1000€ TTC du m² de surface habitable avec un insalubrité avérée (soit une moyenne de 858€ le m² alors que l’ANAH ne subventionne que 500€ HT le m² de surface habitable.

Les travaux à entreprendre, dans les logements locatifs à améliorer, concernent les économies d’énergie avec remplacement de menuiseries, isolation des murs ou travaux de chauffage.

Un seul projet locatif a été déposé en 2007 pour des travaux urgents de couverture et un agrandissement en combles avec isolation. Le logement était occupé en loyer libre avant travaux. Le propriétaire a décidé de conventionner ce logement après travaux, ce qui lui a permis de bénéficier d’une subvention ANAH majorée.

Des diagnostics de performance énergétique ont été réalisés :

  • Un état des lieux du logement est mené avant travaux afin de connaître sa classification en matière de consommation énergétique et d’émission de gaz à effet de serre.
  • Des travaux sont préconisés pour permettre une amélioration énergétique du logement.
  • Une nouvelle classification du logement est alors établie si toutes les recommandations ont été suivies.