Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

Les nouveaux résidents

Entre 1990 et 1999, 2 433 personnes ont emménagé sur le secteur de la Montagne Bourbonnaise dont 9,4% entre 1998 et 1999. Certaines communes ont connu une arrivée beaucoup plus massive en 1998 que durant le reste de la période 1990-1998 (Saint Nicolas des biefs, Lavoine, Châtelus, Châtel Montagne).

Parmi les nouveaux emménagés, 44% viennent de l’Allier mais d’un autre territoire que la Montagne Bourbonnaise, près d’un tiers sont issus d’un autre département que l’Allier et moins d’un tiers sont déjà résidents sur la Montagne Bourbonnaise. Les communes de Saint Nicolas des Biefs, La Guillermie et Châtel Montagne attirent davantage de résidents hors Allier (+ de 50%) par comparaison à Nizerolles, Molles et La Chapelle qui accueillent surtout des emménagés originaires de l’Allier.

19% des nouveaux emménagés sur le secteur ont 55 ans ou plus, 15% ont plus de 60 ans. En revanche les personnes qui quittent le territoire sont plus jeunes (seulement 16% ont 55 ans et plus) ; ce qui confirme la tendance au vieillissement de la population (voir Une Population vieillissante).

A Châtel Montagne et au Mayet de Montagne, 20% des nouveaux emménagés ont au moins 60 ans, cette attraction est due à la présence de commerce et de services dont la maison de retraite.

Les communes du sud (La Chabanne, La Guillermie, Lavoine, Laprugne, Ferrières sur Sichon) ont un taux d’emménagés de plus de 60 ans entre 17 et 19%. Les jeunes retraités ayant un attachement à leur commune d’origine, reviennent au pays pour y passer une partie de leur retraite.

Les communes de Molles, Châtelus, Arronnes, Saint Clément et surtout Nizerolles attirent des personnes de moins de 60 ans.

PDF - 13.8 ko
Tableau des emménagés