Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

Le parc locatif privé

En 1999, selon l’INSEE, le parc locatif privé représente 16% des résidences principales. 31,5% du parc locatif privé est centré sur le Mayet de Montagne. Châtelus et Arfeuilles ont un parc locatif privé qui représente plus de 20% de leurs résidences principales. Les communes qui ont le moins de logements locatifs privés sont Arronnes, Lavoine et Molles.
Nombre de logements locatifs privés% de logementsprivés/aux résidences principalesEstimations 2003(en %) de l’Observatoire de l’habitat
Arfeuilles6620,1%15 à 20%
Arronnes86,2%Non mentionné
Châtel Montagne3017,2%15 à 20%
Châtelus1525,9%Non mentionné
Ferières sur Sichon3414,3%10 à 15%
la Chabanne1314,6%Non mentionné
La Chapelle1913,4%10 à 15%
La Guillermie710,9%Non mentionné
Laprugne2111,8%5 à 10%
Lavoine68,1%Non mentionné
Le Mayet de Montagne13921,3%20 à 25%
Molles289,8%5 à 10%
Nizerolles2016,7%15 à 20 %
St Clément2114,5%Non mentionné
St Nicolas des Biefs1317,1%15 à 20 %
Total CCMB44016,0%

Source INSEE 1999

 77% des logements privés ont été construits avant 1945.
 12% sont de petits logements de 1 à 2 pièces.
 57% sont des logements de 3 à 4 pièces.
 31% sont des logements de grande taille (5 pièces et plus).

Les personnes logées gratuitement (dont 61% ont plus de 60 ans) représentent 8% de l’ensemble des résidences principales.

 38% des locataires ont plus de 60 ans.
 35% des locataires ont moins de 40 ans.

Afin de réaliser une enquête, 302 logements locatifs privés ont été recensés après avoir demandé l’avis des communes. 224 courriers personnalisés ont été envoyés aux propriétaires bailleurs ; un questionnaire était joint pour permettre l’analyse du parc locatif actuel (qualité des logements, taille, loyer mensuel) et ses locataires (composition, âge, provenance…).
 96 logements locatifs ont ensuite été analysés.

81% des logements locatifs privés sont des maisons individuelles. Les logements collectifs se situent sur les communes du Mayet de Montagne, Ferrières sur Sichon et Châtel Montagne.

  • 41% sont de taille moyenne (de type 3).
  • 26% sont de type 4.
  • 17% sont de petits logements (type 1 et 2).
  • 16% sont de grands logements (type 5 et 6).

Superficie habitable des logements

On remarque que pour des logements de même type, les surfaces habitables varient. Ainsi, pour un logement de type 3, la surface moyenne habitable fluctue entre 45 et 100 m² avec des extrêmes (un logement de 36 m² et un autre de 127 m²). Cependant, 61% des logements de type 3 ont une surface comprise entre 60 et 89 m². Pour les logements de type 4, la surface habitable varie entre 70 et 130 m² avec des extrêmes de 59 m² et de plus de 150 m². 57 % de ces logements ont une surface comprise entre 100 et 130 m². Les petits logements (type 1 et 2) ont une surface habitable qui varie entre 49 et 86 m². 50% de ces logements ont une surface habitable comprise entre 70 et 86 m² ; 31% ont une surface entre 50 et 56 m². Les grands logements ont une surface habitable qui fluctue entre 90 et 138 m². 70% ont une surface habitable supérieure à 100 m². D’après les résultats de l’enquête, on remarque que les logements collectifs sont des logements de type 2 et 3 avec une surface habitable moyenne de 60 m².

Montant des loyers

Sur le territoire de la Montagne Bourbonnaise, les loyers fluctuent en fonction du confort intérieur et de la localisation. Lors de programmes d’améliration de l’habitat précédents, des logements ont été conventionnés. On différencie donc les prix moyens des logements à loyers libres et ceux des logements conventionnés. Pour des logements de type 3 et 4, les loyers libres pratiqués sont inférieurs aux prix conventionnés. Inversement, pour les petits logements dont le loyer libre pratiqué est plus élevé de 8,6% que le loyer convention ; l’écart est de 18% pour les grands logements.

Au Mayet de Montagne, les prix moyens en loyer libre sont plus élevés que sur le reste du territoire (en moyenne, un logement de type 3 est loué 17% de plus, 22% de plus pour un logement de type 4 et 7% de plus pour un logement de type 5). De manière générale, le loyer libre pratiqué sur la commune est plus élevé que le loyer conventionné (excepté pour les petits logements de type 2).

Cependant, si on prend en compte le prix moyen actuel utilisé pour un conventionnement classique, on constate, dans tous les cas, que les loyers libres resteront inférieurs aux futurs loyers conventionnés.

Par comparaison avec les prix moyens des loyers privés pratiqués sur l’ensemble du département de l’Allier, le territoire de la montagne bourbonnaise reste un secteur moins cher.

Les propriétaires bailleurs

Age des propriétaires bailleurs :
 58% des propriétaires bailleurs sont des personnes âgées de plus de 60 ans (63% ont plus de 70 ans).
 24% ont plus de cinquante ans.
 18% ont entre 30 et 50 ans.

Lieu de résidences des propriétaires bailleurs :
 55% des propriétaires bailleurs habitent en Montagne Bourbonnaise.
 23% résident dans un autre département.
 22% sont du département mais hors Montagne Bourbonnaise.

Les locataires

71% des locataires du parc privé sont originaires de la Montagne Bourbonnaise, 19% sont en provenance de Vichy et sa région.

37% des locataires du parc privé sont des familles ; 37% sont des célibataires et seulement 8% sont retraités.

31% sont locataires du même logement depuis plus de 10 ans ; 65% ont emménagé depuis moine de 10 ans (dont 65% dans les trois dernières années).

Les propriétaires ne se plaignent pas d’un changement de locataires trop fréquent.

Confort des logements locatifs privés et économie d’énergie

D’après les résultats de l’enquête réalisée auprès des propriétaires bailleurs, tous les logements locatifs sont équipés des deux éléments de confort de base (WC, salle d’eau) mais 15% n’ont pas de mode de chauffage central.
 Parmi les logements équipés d’un chauffage central, 48% utilisent pour combustible le fuel, 33% utilisent le gaz, 11% l’électricité et 7% le bois.

Logements sans aucune isolation

 33% de l’ensemble des logements n’ont aucune isolation (dont 69% cumule absence d’isolation avec absence de chauffage central). Ces logements sont tous de type 3 et loués, en moyenne, entre 215 et 290€, avec un minimum de 138€. Les locataires ont des revenus limités.
 77% des propriétaires de ces logements sont de la Montagne Bourbonnaise.
 55% des propriétaires sont âgés de plus de 70 ans.
 31% des propriétaires envisagent à terme un projet de rénovation avec des travaux de menuiseries, chauffage et isolation.

Logements partiellement isolés

 39% des logements sont isolés partiellement et 25% d’entre eux ne sont pas équipés d’un mode de chauffage central. Les logements avec le chauffage central utilisent pour 50% le fuel, puis le gaz. Le chauffage bois ou électricité représente 2 cas. Ces logements sont de type 3 à 6, mais avec une majorité de type 3 et 4.
 77% des locataires sont des personnes originaires de la Montagne Bourbonnaise avec une majorité de familles.
 62% des propriétaires sont extérieurs à la Montagne Bourbonnaise.
 42% ont plus de 70 ans.
 Un tiers des propriétaires envisageraient éventuellement un projet de rénovation de leur logement locatif avec des travaux d’économie d’énergie (isolation, chauffage, menuiserie).

Logements entièrement isolés

 28% de l’ensemble des logements sont entièrement isolés et sont également équipés d’un mode de chauffage central (40% au fuel et au gaz, 10% au bois et électricité). Ces logements sont de type 2 à 5.
 Les propriétaires sont plus jeunes, âgés de 50 à 65 ans.
 Ils n’envisagent pas de travaux.