Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

Le « Tacot » de la Montagne Bourbonnaise

Avant la généralisation du transport automobile, la Montagne Bourbonnaise fut desservi par un chemin de fer économique dénommé « Le tacot ».

Dès 1912, un chemin de fer à voie étroite fut créé à travers la Montagne Bourbonnaise.

La ligne commençait à Vichy, gravissait les pentes de la montagne jusqu’à Ferrières sur Sichon puis Laprugne par le col du Beau Louis pour continuer sa course dans la Loire jusqu’à Boën.

Ce mode de transport était fort utile aux habitants, mais plus encore au transport des matériaux, puisque les spécialités locales étaient le bois et le granite auparavant convoyés par chars à boeufs.

Cette ligne connut de grandes heures durant la seconde guerre, car elle permettait le ravitaillement de Vichy en vivres, faisant ipso facto la fortune du marché noir. Ou plutôt gris, car ce ravitaillement était encouragé par les autorités de l’époque.

Après la guerre, la lenteur du trafic et l’arrivée triomphante de l’automobile sonna le glas de cette ligne qui ferma définitivement en 1949.

Il ne subsiste plus aujourd’hui que les nombreuses gares et bâtiments ferroviaires vendus à des particuliers, ainsi que quelques beaux ouvrages d’art comme les viaducs des Peux à Saint Priest Laprugne ou de Ferrières sur Sichon où existe également un tunnel impressionnant.