Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

La réduction et la concentration des exploitations agricoles

Les exploitations de la CCMB présentent une superficie inférieure à la moyenne départementale. Au recensement agricole de 2000, la surface moyenne par exploitation était de 47 ha pour la Montagne Bourbonnaise contre 68 ha pour le département. Ce constat illustre la spécificité de la Montagne bourbonnaise au sein du département. Ceci s’explique par les difficultés à exploiter les terres dans cette région marquée par des conditions physiques moins favorables et une structure foncière beaucoup plus morcelée.

Dans l’ensemble des communes de la CCMB, la part réservée à la SAU est la plus grande dans les espaces de piémont c’est ainsi que le Mayet de Montagne, Molles, Nizerolles, La Chapelle au Nord Ouest et Châtelus au Nord concentrent une SAU de plus de 60% de la superficie communale Les systèmes d’exploitation dans ces communes s’apparentent aux systèmes développés dans le bocage bourbonnais

Plus d’une exploitation sur deux a disparu entre 1979 et 2000 tandis que le nombre d’UTA (nombre total d’actifs sur les exploitations en équivalent temps plein) a été divisé par deux sur les communes correspondant au canton du Mayet de Montagne. Pour les 3 communes rattachées à la CCMB la réduction du nombre d’exploitations entre 88 et 2000 a été de 37,3% induisant également la perte d’actifs sur ces 3 communes dans la même proportion . La disparition et la concentration des exploitations accentuent le phénomène de déprise car toutes les terres libérées par les cédants ne sont pas reprises par les exploitants en activité.