Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

La maison de Jacques Martin du Gard

Construite au Moyen-Age avant 1771-72, en bordure du village, elle appartenait à Gilbert et Anthoine Barret, deux frères respectivement sergier et drapier au bourg.

Elle fut ensuite achetée le 6 avril 1771 et le 3 juillet 1772 par Jacques Martin du Gard qui l’agrandit et en fit sa maison de famille.

Elle fut vendue en 1818 par les héritiers de Jacques Martin du Gard à l’Abbé Gonnet, curé d’Arfeuilles, pour en faire un petit séminaire (à l’époque, Arfeuilles faisait partie de l’évêché de Clermont-Ferrand ; la création d’un évêché à Moulins, décidée par Louis XVI en 1788, devint effective en 1823). Le petit séminaire d’Arfeuilles fut ouvert en 1828 et fonctionna jusqu’en 1847. Il abritait 40 séminaristes.

La maison fut transformée en école libre en 1853 (après le transfert à Moulins du petit séminaire). Des frères maristes y installèrent un pensionnat et y donnèrent l’enseignement. Elle fut fermée le 1er janvier 1904, à la séparation de l’Eglise et de l’Etat, et les frères maristes en furent chassés.

Elle fut ensuite réutilisée en tant qu’école libre de garçons par des instituteurs civils jusqu’au décès du dernier, Monsieur François Vacher, le 14 août 1965.

Rénovée par Monsieur Jacques Bardet et son conseil municipal en 1980, cette bâtisse, qui risquait de devenir une ruine, a fait peau-neuve et s’est vue transformée en gîtes ruraux et chambres d’hôtes afin de satisfaire à l’accueil et au séjour des touristes de passage à Arfeuilles et en Montagne Bourbonnaise. Par la suite, dans les salles de classe et divers bâtiments annexes, on aménagea salle polyvalente, salle d’exposition, chambres d’hôtes et gîte d’étape.

La maison a été inaugurée en juin 1982 sous la présidence de Monsieur Hacene, Préfet de l’Allier, et en présence du Sénateur Jean Cluzel et de Messieurs Keller et Blondel.