Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

L’ancienne scierie à eau

Au 19ème et au début du 20ème siècle, l’agriculture de montagne trouvait un complément non négligeable de ressources dans l’exploitation de la sylviculture et de ses sous-produits.

Un de ses débouchés était la caisserie au bénéfice de la Compagnie Fermière de Vichy. Ainsi la scierie, avec la démonstration de son fonctionnement, n’est qu’un élément de la chaîne du bois entre la culture forestière et le produit fini.

Dans les scieries collectives des Bois Noirs, anciennes scieries communautaires, chaque usager avait droit à un jour par semaine pour débiter son bois. En Montagne Bourbonnaise, pays de forte tradition communautaire, les scieries étaient situées à proximité d’un ruisseau (Besbre, Sichon) ou d’une réserve d’eau nécessaire à leur fonctionnement.

Cette scierie est construite avec les matériaux du pays, c’est-à-dire en pierre, suivant les techniques traditionnelles, hourdis à la chaux, charpente en bois rond, bardage et couverture en tuiles canal.

Cet édifice va s’identifier au paysage comme s’il était là depuis toujours et permettre au chant de la scie de résonner à nouveau dans le cœur des anciens pour le plaisir de ceux d’aujourd’hui.