Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

5 - Maison Rongère

La maison des taillandiers.

5. Maison RONGERE

Maison RongèreA la fin du XVIIIème siècle, les fondations de cette bâtisse furent édifiées sur ce rocher qui abrita trois générations de taillandiers.

A l’origine en forme de L, la maison fut modifiée et agrandie en 1865. Elle servait d’auberge-relais pour tous les montagnards de Lavoine, Ferrières et la Guillermie qui commerçaient le bois scié et la saboterie sur Cusset et Vichy. L’auberge fermée depuis le début du XXème siècle, reprit ses fonctions sous la forme d’un restaurant de 1982 à 1999.

Cette Maison, propriété de la famille Rongère depuis les origines, possède une charpente et des ouvertures en chêne et en châtaigner, avec une toiture à quatre pans recouverte d’ardoises.

Jadis, le travail du fer ordinaire était l’affaire des cloutiers, forgerons, charrons, maréchaux-ferrants. Mais pour la fabrication des outils, tous les corps de métier s’adressaient à uns corporation réputée : les taillandiers.

Jusqu’au milieu du XIXème siècle, l’acier produit en faible quantité et d’un coût élevé, était destiné à la partie de l’outil sollicitée par le travail.

Greffé à chaud sur un corps en fer ordinaire forgé, l’acier était trempé dans un bain d’eau, d’huile ou de savants mélanges, dont le taillandier conservait secrètes les compositions.