Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

Territoire

Situation géographique de la Montagne Bourbonnaise

La Montagne Bourbonnaise fait partie de l’extrémité Nord du Massif Central, et du Livradois au Sud. Située à l’Est de Vichy et de la plaine de l’Allier, elle compose la partie Ouest des Monts de la Madeleine (partie du massif du Livradois Forez située au Nord de la Dore).

Histoire de la Montagne Bourbonnaise

Située au Sud du Bourbonnais et au Nord de l’Auvergne la Montagne Bourbonnaise est une région à l’histoire discrète et à la géographie complexe. Ce territoire est marqué par sa spécificité montagnarde (Puy du Montoncel 1287 m), et creusé par deux rivières : Le Sichon et la Besbre.

Patrimoine architectural de la montagne Bourbonnaise

D’après la Charte Architecturale et Paysagère de la Montagne Bourbonnaise, on trouve sur le territoire de la Communauté de Communes plusieurs types d’habitat dont quelques bâtiments protégés.

La Charte Architecturale et Paysagère

La gestion des extensions des bourgs et des villages de la Montagne Bourbonnaise, au regard de la Loi Montagne, est parfois difficile à apprécier compte tenu de la spécificité du bâti traditionnellement éclaté en de nombreux petits hameaux, avec des modes de groupement souvent complexes.

Les milieux naturels de la Montagne Bourbonnaise

La montagne Bourbonnaise est riche d’une grande diversité de paysages allant du grand plateau du Mayet de Montagne aux montagnes des Monts de la Madeleine et des Bois noirs. Au sein de ces espaces alternent cours d’eau, étangs, prairies et forêts.

Statistiques

Ces données sont issues des publication de l’INSEE (http://www.insee.fr/fr/home/home_page.asp). Vous constaterez une certaine hétérogénéité dans les dates de production des chiffres relatifs à la population de chacune des communes. En effet, une révision du protocole du Recensement Général de la Population entraîne une modification de la collecte des données : auparavant, tous les 9 ans l’INSEE envoyait un questionnaire à chaque ménage et publiait ensuite une photographie à un instant donné de la population française. Depuis cette révision du recensement, chaque année, l’INSEE enquête sur certaines communes puis synthétise, au terme de plusieurs années d’enquête, un nouveau Recensement Général de la Population.