Office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise

Vous cherchez à passer un agréable séjour en Montagne Bourbonnaise, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme

Les milieux naturels de la Montagne Bourbonnaise

Sur 3000 ha, la Montagne Bourbonnaise compte 5 ZNIEFF (zones naturelles d’intérêt écologique, faunistiques et floristique) reconnues pour leurs intérêts botaniques et ornithologiques

  • 2 dans les Bois Noirs
  • 2 sur les Monts de la Madeleine
  • 1 à la Croix de l’Olivier

2 sites Natura 2000 recouvrent un peu plus de 100 ha : les tourbières des Bois Noirs et les Rivières à écrevisses à pattes blanches. Dans le cadre de la politique du département de l’Allier les tourbières de la MONTAGNE BOURBONNAISE ont été classées espace naturel sensible remarquable.

Les forêts sont composées à 37.6% de peuplements résineux, 38.4% de feuillus et 24% de « mélanges ».couvrent plus de 50 % de la surface du territoire. 94% des forêts sont privées. A ce jour, 150 km de desserte forestière ont vu le jour pour désenclaver les sites forestiers. La forêt sert de base à de nombreuses activités culturelles grâce aux sentiers pédagogiques. L’Arboretum Paul Barge de Ferrières sur Sichon recense de nombreuses essences forestières locales. Une gestion adaptée des peuplements forestiers est nécessaire pour le maintien des « habitats et espèces remarquables ». Les hêtraies fortement présentes ont une fonction d’habitat remarquable pour les insectes notamment, elles favorisent la biodiversité et préservent des espaces de vie pour des espèces menacées.

La présence de certaines espèces renforce la valeur écologique du milieu naturel de ces forêts, on peut par exemple y observer

  • La chouette de Tengmalm.
  • Le Pic noir.
  • La Gélinotte des bois.

La biodiversité créée une « mosaïque » dans le paysage répondant aux amoureux du plein air. La luminosité favorise le développement de la flore et par-là même, la prolifération de la faune.

Une sérieuse attention doit donc être portée à la gestion de l’espace de la montagne Bourbonnaise : diversité et ouverture des paysages, gestion de l’extension forestière, qualité de l’eau et préservation du patrimoine naturel.

Une des ambitions du territoire depuis de nombreuses années est de favoriser l’émergence du futur parc naturel régional des MONTS DE LA MADELEINE où la MONTAGNE BOURBONNAISE représente l’atout dominant pour ses autres partenaires issus des territoires ligériens engagés à ses côtés dans cette démarche ; Ceci grâce à la richesse de son patrimoine naturel, grâce à ses activités et structures touristiques et également grâce à son patrimoine bâti.

JPG - 483.6 ko
Carte d’occupation de l’espace

Les rivières de la Montagne Bourbonnaise

La Montagne Bourbonnaise se partage entre deux bassins versants distincts : celui de la Vallée du Sichon qui représente environ 1/3 du territoire et celui de la vallée de la Besbre (pour les 2/3 restants).